Une rénovation nécessaire

La Salle des Fêtes et la Mairie de notre village, faisant partie toutes deux du même bâtiment, n’étaient plus aux normes et nécessitaient des travaux importants. Après l’intervention en 2015 du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du département, le projet de rénovation nécessaire de ce bâtiment était enclenché et les démarches commencées.

Les objectifs imposés au cabinet Lausecker de Gérardmer, choisi pour diriger les travaux au terme d’un appel d’offre, sont la mise en conformité de l’accessibilité, l’isolation thermique ainsi qu’une rénovation complète des lieux.

Les façades Nord-Ouest et Est du bâtiment seront isolées par l’extérieur. Ce bâtiment étant une reconstruction d’après-guerre, la façade principale doit être absolument conservée. Néanmoins, la Salle des Fêtes va subir plusieurs grandes transformations. En plus d’être mise aux normes d’accessibilité, 60 mètres carrés supplémentaires viendront agrandir l’espace de la salle qui s’étendra maintenant sur un seul et même niveau. La cuisine aussi sera plus grande et surtout plus fonctionnelle, avec deux espaces bien différenciés pour la partie chaude et la partie plonge. On y trouvera aussi plus de rangements. Du stockage sera ajouté aux abords de la scène et des vestiaires. La nouvelle chaufferie, beaucoup plus économique, sera déplacée au sous-sol. Tous ces aménagements rendront notre Salle des Fêtes plus fonctionnelle, plus grande, plus conviviale et plus économique. Côté Mairie, une réorganisation profonde des locaux est prévue avec un agencement repensé des lieux ; déplacement de l’entrée et création de deux bureaux. La totalité des huisseries intérieures et extérieures sera changée. L’installation électrique sera entièrement revue. Le parking subira aussi un réaménagement.

Les travaux se finiront durant le dernier trimestre de l’année. En 2018, les associations et les particuliers pourront inaugurer cette nouvelle Salle des Fêtes toute neuve !

En chiffres

Le coût total de ces travaux s’élève à 768 202 euros HT subventionné à 37 % par la Région Grand Est, le Département 88, l’État et le Fonds d’Intervention pour le Handicap en Fonction Publique. Les frais de maitrise d’œuvre (architecte et études techniques) sont de 88 343 euros HT.

La Municipalité investit uniquement quand la dette le permet. Pour compléter les subventions, sachant que tous les emprunts en cours seront terminés en 2018, un emprunt a été signé à la Caisse des Dépôts et Consignations. D’un montant de 450 000 euros sur 20 ans, c’est un prêt à 0 % au vu de la situation financière exemplaire de la commune. De plus, selon l’étude thermique réalisée fin 2016, les travaux d’isolation thermique permettront une économie d’énergie de 7 500 euros par an et l’obtention du label BBC Rénovation. Grâce à cette gestion rigoureuse des finances, les travaux n’influenceront pas la fiscalité locale, les impôts n’augmenteront donc pas.

Pas de petites économies ; beaucoup de matériaux ont été gardés lors de la déconstruction. La laine de verre récupérée viendra isoler les greniers de l’école primaire. Les sanitaires et le faux plafond trouveront eux aussi une nouvelle vie. Les matériels non utilisés de l’ancienne cuisine seront vendus.

sdf1sdf2

sdf3sdf4

sdf5sdf6

sdf7sdf8

sdf9sdf10