Le Préfet des Vosges renforce les mesures de limitations des usages de l’eau.

Depuis la dernière alerte (24 juillet 2020), le déficit pluviométrique global perdure et les débits de tous les cours d’eau continuent de baisser.

Cette situation d’étiage commence à provoquer quelques cas de pénurie d’eau potable sur les réseaux d’alimentation de certaines collectivités. Sur les milieux aquatiques (les cours d’eau), des autorisations de pêche de sauvetage du poisson sont accordées afin de préserver au mieux la faune piscicole.

Dans ces conditions, le Préfet des Vosges a décidé de prendre un arrêté de niveau « ALERTE RENFORCEE ».

L’arrêté est consultable en Mairie ou sur le site internet de l’État : http://www.vosges.gouv.fr/

Quelques exemples d’usages renforcés :

  • le remplissage des piscines,
  • le lavage des véhicules,
  • le lavage des voiries, trottoirs, terrasses et façades,
  • l’arrosage des pelouses et des espaces verts publics ou privés,
  • l’arrosage des jardins potagers,
  • le remplissage des plans d’eau,
  • l’intervention dans le lit mineur des cours d’eau (travaux, entretien…),
  • les prélèvements dans les cours d’eau,
  • l’arrosage des golfs….

La liste n’est pas exhaustive et pour connaître les prescriptions liées à chaque usage, vous devez consulter l’arrêté préfectoral.

Ces limitations s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvement dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement, ou de puits personnels autorisés.

Les contrevenants s’exposent à des amendes (1 500 euros, 3 000 euros pour les récidivistes).

L’eau est un bien commun dont il appartient à chacun de préserver la ressource. Il est donc important que chacun, citoyens, collectivités et entreprises, adoptions un comportement responsable et économe en eau.